tour de france

Tour de France 2020 : les performances Slovènes sujettes à interrogation ?

Cette édition 2020 du Tour de France a mis les Slovènes sous les feux des projecteurs. Tadej Pogačar, de l’équipe UAE Emirates, a remporté cette compétition cycliste de renom, tandis que Primož Roglič, de Jumbo-Vissma, est arrivé en seconde position. Ce classement fait d’ores et déjà grincer les dents de certains, qui ne manquent pas de souligner l’étrangeté de la situation. Alexis Kuperfis, grand passionné de cyclisme, revient sur la polémique.

Les Slovènes, les vilains petits canards du Tour

Tadej Pogačar et Primož Roglič ont largement marqué les esprits au cours du Tour de France 2020 avec leurs incroyables performances. A tel point que certains n’hésitent pas à crier haro sur ces résultats. L’ombre du dopage plane encore et toujours…

Il faut en effet souligner que la Slovénie jouit d’un lourd passif en matière de dopage avec malheureusement de nombreux contrôles positifs. Ainsi, entre 2009 et 2019, ce ne sont pas moins de 8 des 19 coureurs slovènes qui ont été suspendus pour ce motif (ce qui représente tout de même un taux de 42%). C’était d’ailleurs en 2019 la seconde nationalité qui comptait le plus grand nombre de coureurs professionnels contrôlés positifs. Le scandale Aderläss, autour du Professeur Mark Schmidt, est encore très frais, le procès concernant ce réseau de dopage par transfusion sanguine s’est d’ailleurs ouvert récemment.

L’utilisation controversée de cétones

Vous connaissez l’adage, « il n’y a pas de fumée sans feu ». Les propos tenus par Primož Roglič ont largement contribué à la polémique. Il a en effet confirmé que son équipe, et donc lui-même, consommait des boissons à base de cétones. Or, si ces produits ne figurent pas sur la liste des produits interdits par la fédération, il n’en reste pas moins que les corps cétoniques sont énergisants et permettent de repousser les limites de l’organisme. Une étude réalisée en 2015 avait en effet mis en lumière que l’utilisation des cétones permettait de booster les performances de 15%…

Rappelons que de nombreux médecins, y compris français, refusent d’administrer ces cétones, du fait d’un manque flagrant d’informations quant à leurs effets notamment sur l’estomac.

About the author: appareil-musculation