Qu’est-ce que le carb cycling, le nouveau régime sans sucres ?

Lorsque l’on commence un régime classique, il est de coutume de supprimer le pain, les pâtes, le riz, les bonbons et les gâteaux. Cependant, dans les faits, tenir ce genre de promesses, de diète draconienne pendant deux, trois, quatre semaines et plus peut s’avérer compliqué. En effet, entre les coups de fatigue, la frustration de la privation et les obligations sociales (restaurant, invitations, etc.), il est presque impossible de tenir ce genre de régime. Sans parler du fait que l’organisme s’habitue au fil du temps à fonctionner avec peu d’énergie. Le problème est qu’au bout d’un moment, il brûle moins de calories ce qui a pour effet d’entraîner des difficultés à stabiliser le poids atteint. Bien que très intéressant le carb cycling pose de nombreuses questions : quels glucides consommer les jours « up » ? En quelle quantité ? Quels aliments choisir ? Un expert en régime minceur nous propose de répondre à toutes ses questions et à donner son avis sur ce nouveau régime minceur tendance.

Une solution inespérée

Une nouvelle tendance vient d’apparaître dans le milieu sportif, notamment dans le cercle fermé des bodybuilders et des stars du fitness : le carb cycling. Ce nouveau type de régime consiste à ajuster la teneur en glucides des repas en fonction de ses besoins et ce, tous les jours. Il a été développé pour les athlètes qui souhaitaient « sécher » tout en se musclant car ils ne trouvaient pas leur compte dans les régimes « low carb » qui sont trop pauvres en glucides. Ce style de régime crée trop de fatigue et ne permet pas de maintenir une bonne masse musculaire. Avec le temps, les nutritionnistes se sont rendus compte que le carb cycling convenait aussi parfaitement à leurs patients. Grâce à l’alternance des jours « up » et « low », ils suivaient plus facilement le protocole et sur le long terme (entre 6 mois et 1 an), les résultats étaient clairement supérieurs aux régimes classiques.
Le carb cycling tient son nom du fait de l’alternance entre les jours à faible teneur en glucides (low carb) et ceux à teneur élevée ou modérée (up carb). L’avantage de ce régime est de permettre aux pratiquants de profiter des bienfaits de ces deux types de régimes : perte de graisse pour celui pauvre en glucides et apport d’énergie, prise de muscle, sécrétion d’hormones à l’augmentation du métabolisme pour celui riche en glucides. Ce régime est donc très intéressant, notamment pour sa souplesse.

Comment choisir les glucides à consommer ?

Que vous soyez en jour « low » ou en jour « up », il est nécessaire de choisir les bons glucides. Pour savoir s’ils sont de bonne qualité, il faut regarder leur index glycémique (IG) mais également leur charge glycémique (CG). Cette dernière se calcule à l’aide de la quantité ingérée et de l’index glycémique de l’aliment pour 100 g.
Les aliments qui possèdent un IG et une CG bas permettent de maîtriser la glycémie et évite ainsi les hypoglycémies. De plus choisir, les glucides en fonction de leur qualité vous permet de maîtriser les quantités que vous mangez. Il est cependant essentiel de garder une chose en tête : oubliez les préparations industrielles qui sont souvent trop chargées en glucides et privilégiez les aliments bruts.
<h2

Pour pouvoir avoir le contrôle sur les quantités de glucides que vous ingérez, il est tout d’abord nécessaire de prendre conscience que l’on en consomme tous les jours du matin au soir, même si vous pensez manger sainement. Tout l’enjeu du carb cycling est de diminuer la quantité globale de glucides ingérée sur une période donnée (une semaine, un mois, un an, etc.). De ce fait, en apportant seulement quelques modifications minimes à votre alimentation, vous pouvez réduire de moitié les apports en glucides. De plus, il est possible de le faire sans changer drastiquement ses habitudes alimentaires.
Le corps a un besoin vital de glucides, cependant, il est nécessaire de contrôler leur quantité et leur qualité. Par exemple, faire un repas composé de pain et de houmous en entrée, suivis d’un plat de pâtes et d’une part de tarte en dessert, c’est largement trop. Lorsque vous débutez un régime minceur de tout type, il faut connaître la composition idéale d’une assiette : un quart de féculent, un quart de protéines et une moitié de légumes verts.
Néanmoins, à la différence d’un régime classique, le carb cycling est complètement modulable en fonction de votre mode de vie, de vos objectifs et de vos contraintes puisqu’il alterne les jours « low » et les jours « up ». Explications.

Un régime à temps partiel

Grâce à cette particularité, il est tout à fait possible de mettre en place une alternance « un jour sur deux ». Par exemple, vous n’avez qu’à choisir deux jours dans la semaine pour le « low carb ». Les autres seront consacrés au « up carb ». Les week-ends sont toujours considérés comme des jours normaux où vous mangez comme vous le désirez car c’est souvent là qu’ont lieu les repas familiaux, les restaurants, les entraînements sportifs et les sorties.
Bien entendu, un seul jour par semaine consacré au « low carb » ne suffira pas à perdre du poids mais pourra suffire à maintenir votre ligne. Ce cycle est donc simple à mettre en place et permet d’atteindre des résultats appréciables sans risque de frustration ou de déséquilibre alimentaire. De ce fait, il est aussi facile à suivre sur une longue, voire une très longue période.

Quels aliments choisir ? Comment organiser ses repas ?

Suivant l’alternance des jours « low » ou « up », il convient de choisir des aliments spécifiques :

    • Les jours « low carb » : pendant ces jours vous consommerez du poisson, des œufs, de la viande, des légumes verts, des fruits très peu sucrés (fraises, baies type framboises ou cassis). Il est important de contrôler les quantités.
    • Les jours « up carb » : pendant ces jours, vous mangerez les mêmes aliments mais également des légumes racines (carottes, panais), des légumineuses (lentilles, haricots secs, pois), des céréales (riz, pâtes, pain, muesli, quinoa), tous types de fruits en grande quantité, des graines de chia. Les bonbons, les sodas et les gâteaux sont toujours à proscrire.

Pour terminer cet article, voici les aliments à privilégier dans le cadre d’un régime carb cycling :

  • Les fruits : tous les produits peuvent être consommés frais, nature, crus ou cuits. Cependant, les fruits rouges sont à privilégier (entier ou même en coulis).
  • Les féculents : vous pouvez manger des grains entiers (blé, riz, millet, etc.), du pain intégral (farine, pâtes ou autres préparations simples à base de grains entiers) et du pain aux céréales qui est clairement mieux que du pain blanc. De plus, il s’adapte parfaitement au petit-déjeuner.
  • Les légumes : vous pouvez consommer tous types de légumes, frais, surgelés ou nature.
  • Les petits plaisirs : vous pouvez toujours profiter du chocolat noir mais en petites quantités.
  • Les produits laitiers : le fromage blanc, riche en protéines, est l’allié minceur par excellence.

Et enfin, les aliments à éviter dans le cadre d’un régime carb cycling :

  • Sucreries : elles sont à bannir, que ce soit des bonbons, des gâteaux, des jus, des sodas ou même du thé ou du café sucrés.
  • Féculents : les céréales raffinées sont à exclure comme le pain blanc, les céréales industriels adaptés au petit-déjeuner et les barres de céréales.
  • Fruits : ne consommez pas de préparations industrielles achetées aux rayons frais, surgelés ou en conserve. Les coulis, les fruits déshydratés et les confitures ultra-sucrées sont aussi à bannir.
  • Légumes cuisinés : même chose pour les légumes, il ne faut pas consommer les préparations industrielles que l’on peut trouver aux rayons frais, surgelés ou en conserve.

En résumé, pour votre régime carb cycling, il est primordial de se mettre derrière les fourreaux et de cuisiner vos plats vous-même. Si vous pensez n’avoir pas le temps, détrompez-vous. Il existe de multiples recettes simples et rapides à réaliser. De plus, de multiples professionnels des régimes minceur, comme KitchenDiet, peuvent vous proposer des plats tout prêts et diététiques. De plus, faire la cuisine vous-même, vous redonnera l’envie de manger et le plaisir de la table.

About the author: appareil-musculation