Quelles sont les meilleures pistes de Courchevel ?

Au cœur des Trois Vallées, Courchevel, le plus grand domaine skiable au monde, et l’un des plus prestigieux également. Le visiteur est immédiatement saisi par une sensation d’immensité, en étant face à une surface skiable de 1 400 km², 600 km de descente et huit stations reliées par les pistes. Le domaine bénéficie en outre d’un enneigement exceptionnel, qui permet de skier de décembre à avril, en plus d’une excellente exposition au soleil. Le domaine de Courchevel couvre plus de 150 km de pistes desservies par plus de 60 remontées mécaniques : 27 pistes vertes, 44 bleues, 38 rouges et 10 noires. Il y en a donc pour tous les niveaux. Mais quelles sont les meilleures pistes de Courchevel ? La réponse avec François Xavier Susini.

La piste de Pralong

Pralong est une piste large au profil vallonnée. C’est aussi une très belle promenade à faire en famille. De là, vous pourrez admirer le fabuleux spectacle de l’envol des avions et des hélicoptères qui décollent de l’altiport. La piste de Pralong se prolonge en la piste de Cospillot, où vous apprécierez les conifères et les chalets de luxe. Dévaler cette descente est un pur plaisir. Entre sapins et rochers, cette piste vous procurera une sensation de liberté.

La piste des Jockeys

La piste des Jockeys est située sur le massif de la Loze-Bouc-Blanc. Elle s’emprunte depuis le sommet du Bouc Blanc, et la qualité de la neige y est exceptionnellement bonne en toute circonstance, notamment grâce à la présence avoisinante de la forêt, mais aussi en raison de son exposition plein Nord. Toutefois, notez qu’il s’agit d’une piste plutôt réservées aux bons skieurs ou snowboarders. Autrement dit, n’essayez de la dévaler que si vous êtes en confiance et en pleine possession de vos moyens.

La combinaison de pistes Arolles-Murettes

La combinaison de pistes Arolles-Murettes est très appréciée, des alpages au village. Vous démarrez en plein ciel face au Mont Jovet. Ensuite, les arolles vont venir parsemer les alpages, timidement au début. Puis, petit à petit, en cembraie plus dense, avec quelques arbres robustes. La neige y est souvent poudreuse en plein hiver, ce qui a l’avantage de permettre quelques virages en bord de piste. Et au printemps, vous serez sans doute enivré par la senteur très particulière de l’arolle. Vous rejoindrez ensuite les Murettes, avec en ligne de mire le village de Courchevel Le Praz.

La piste Jean Blanc, ou « la descente de la vérité »

Cette piste est un véritable mythe, une piste de légende. Elle vous donne la sensation de plonger dans la vallée, en dévalant ses 900 mètres de dénivelé d’une succession de murs et petits replats dans la forêt. Quand elle vient d’être damée, cela permet de prendre un maximum de vitesse. Et en raison de la présence de sapins et d’une exposition idéale, cette piste est un terrain de jeu exceptionnel quel que soit le temps.

La piste des Chapelets

Située sur le secteur de Moriond, à l’extrémité des 3 Vallées, la piste des Chapelets est très appréciée pour son côté technique et son atmosphère. Les amateurs de ski sauvage aiment l’itinéraire naturel, fait de rochers et de sapins, qui procure une sensation d’espace.

About the author: appareil-musculation