sportif

PPAR gamma et PGC-1alpha pour de meilleurs résultats sportifs

Les sportifs savent qu’il est primordial de prendre soin de leur organisme afin de pratiquer leur activité en toute sécurité et de manière optimale. Il est ainsi parfois nécessaire de donner un petit coup de pouce à notre corps afin de le booster et obtenir de meilleurs résultats sportifs. Nous vous proposons dans cet article de nous pencher sur le PPAR gamma ainsi que sur le PGC-1alpha.

Qu’est-ce que le PPAR gamma et le PGC-1alpha ?

Si ces acronymes ne vous parlent pas, sachez pour commencer que le PPARg (Peroxisome Proliferator-activated Receptor gamma) est un récepteur nucléaire qui intervient sur nos cellules. Il permet en effet de contrôler la transcription de différents gènes qui sont impliqués dans les nombreuses étapes de nos cellules. De son côté, le PGC-1alpha est une protéine et un activateur du PPAR gamma.

Ces éléments sont notamment à l’origine de l’augmentation de l’énergie dans les cellules (les mitochondries). Ainsi, en augmentant le PGC-1alpha, l’organisme va connaître diverses évolutions physiologiques, comme par exemple une utilisation optimale du gras en tant que source d’énergie, un transport optimal dans les muscles du glucose ou encore une augmentation des capacités oxydatives des muscles entraînant une meilleure résistance à la fatigue.

Comment développer le PGC-1alpha ?

Plusieurs facteurs vont pouvoir impacter le PGC-1alpha et l’activer. On peut à ce titre évoquer :

  • Les hormones thyroïdiennes ;
  • L’insuline ;
  • Les acides gras libres (ou lipides alimentaires) ;
  • La restriction calorique ;
  • L’activité physique avec résistance comme par exemple le CrossFit qui est un excellent activateur de PGC-1alpha.

Pour y parvenir, il est possible d’adopter divers comportements comme en privilégiant par exemple un entraînement à jeun qui permet d’utiliser les réserves lipidiques endogènes ou encore en suivant un régime dit « paléo » qui privilégie les aliments naturels et non transformés.

About the author: appareil-musculation