Le Bodybuilding

Le bodybuilding aussi appelé culturisme est une pratique sportive visant essentiellement à développer la masse musculaire à des fins esthétiques.
Cette discipline a été largement popularisée dans les années 1980 par Arnold Schwarzenegger 8 fois vainqueur de Mr Olympia la plus haute récompense en bodybuilding, et dans une moindre mesure par Lou Ferrigno, le tout premier Hulk porté à l’écran.  Cependant, cette notoriété soudaine a mis en exergue les conditions d’entraînement et de préparation extrêmement exigeantes, l’hygiène de vie irréprochable proche de l’ascétisme, principalement à l’approche des compétitions où l’athlète doit suivre un régime extrêmement strict pour éliminer toute trace de graisse de son corps, des entraînements où le sportif est poussé au-delà de ces limites, etc. Tous ces sacrifices et ces contraintes peuvent donc paraître exagérés voire inhumaine pour les personnes ne faisant pas partie de ce milieu encore relativement fermé.

Bodybuilding et power lifting

Beaucoup de non-initiés ne font que difficilement la différence entre le bodybuilding et le power lifting, alors que le premier consiste à développer la musculature au maximum et de manière la plus symétrique possible, le power lifting consiste, à l’instar de l’haltérophilie, à soulever des barres dont la charge est extrêmement importante. Il s’agit d’une discipline visant plus à développer la force et la puissance que l’esthétisme du corps.

L’entraînement et la nutrition des bodybuilders

Pour augmenter leur masse musculaire, les athlètes doivent lever des charges lourdes ce qui induit des micro-déchirures des muscles. La croissance du muscle est simplement la conséquence de la réparation de ces petites déchirures. Pour veiller à cette reconstruction du muscle, synonyme de développement, le bodybuilder doit ingurgiter de très grandes quantités de calories, principalement sous forme de protéines. Outre son alimentation naturelle, l’athlète de haut niveau va consommer des compléments alimentaires dont les principaux sont le « whey », cette fameuse poudre à shaker qui pourvoit à une grande partie de l’apport de protéines, le « gainer », un mélange de glucides et de protéines qui vont augmenter le volume musculaire, les acides aminés, les complexes vitaminés, l’isolate qui évite au corps de puiser dans les réserves d’énergie stockée dans le muscle et la L-Carnitine qui accélère le métabolisme pour brûler plus de calories. Il est important de souligner que ces suppléments ne sont absolument pas des substances dopantes et sont fabriqués à base de produits surveillés et autorisés par les autorités. Bien entendu, certains athlètes ont déjà « dérapé » en consommant des produits dopants tels les stéroïdes et les anabolisants, mais ils sont rares et non seulement salissent un sport qui se veut propre et respectable mais mettent également leur santé et leur vie en grand danger.

Le bodybuilding chez les femmes

Le bodybuilding n’est pas un sport réservé uniquement aux hommes, de plus en plus de femmes s’y adonnent pour diverses raisons. Elles ne développeront pas un corps surpuissant à l’instar des hommes du fait que leur corps ne produise pas de testostérone, l’hormone du développement musculaire. Cependant à force d’entrainement et d’abnégation il existe désormais de nombreuses grandes championnes féminines.

About the author: appareil-musculation

Leave a Reply

Your email address will not be published.