Comment bien choisir son équipement d’escalade en salle ? par Vincent de Bentzmann

 

Choisir son équipement d’escalade n’est pas chose aisée. En effet, il existe une multitude de produits pour tous les niveaux et lorsque vous cherchez à débuter en salle, il n’est pas facile de s’y retrouver. Dans cet article, Vincent de Bentzmann, passionné par l’escalade et grimpeur confirmé, vous donne quelques conseils pour vous aider à faire le meilleur choix.

Il est déjà important d’avoir en tête que la plupart des clubs proposent, au moins en début d’année, des équipements en prêt ou en location pour tester le sport. De plus, tout au long de l’année, ils prêtent les cordes et les dégaines. Une fois cette phase d’essai passée et si l’escalade vous plaît réellement, vous aurez rapidement envie d’acquérir votre propre équipement.

Les chaussons

Pour l’achat de votre première paire de chausson, il convient d’en choisir une vraiment confortable. Il n’y a rien de plus radicale pour vous dégouter de l’escalade que de prendre une paire de chaussons trop petite ou trop technique par rapport à votre niveau. De ce fait, il y a deux pièges à éviter :

Ne pas choisir une pointure trop grande car sinon vous risquez de vous retrouver bloqué très rapidement dans votre progression. Il est important de savoir qu’à la bonne pointure, le pied remplit complètement le volume du chausson et les orteils sont légèrement pliés. Bien sûr, vous ne garderez pas les chaussons aux pieds pendant les deux heures de votre séance, vous ne les utiliserez que lorsque vous grimperez.
Au départ, il ne faut pas trop se focaliser sur l’aspect technique des chaussons. En effet, si vous grimpez souvent, vous allez être amené à changer de paire pour un modèle adapté à votre progression.

Le harnais

Ici aussi le confort doit être ce qui vous guide dans votre choix. Les harnais de collectivité, bien qu’ils soient très abordables, ne sont pas confortables en suspension. Il vaut donc mieux se tourner vers des harnais milieu de gamme qui offrent un bon confort et des accessoires qui s’adaptent à votre pratique présente et future. Vincent de Bentzmann précise qu’un bon harnais peut avoir une durée de vie de 10 ans, 5 ans pour un pratiquant régulier. Il faut donc le tester de deux manière différentes : en suspension et en progression.

Le descendeur et son mousqueton

Même si les clubs prêtent généralement ce genre de matériel, il peut être judicieux de vous le procurer tant son coup est limité. De plus, vous aurez la possibilité de vous s’y habituer et d’assurer en toute sécurité.

La magnésie

Il faut d’abord se renseigner auprès de votre club pour savoir qu’elle type de magnésie est accepté. Si la magnésie en poudre est interdite, il faudra vous tourner vers une bouteille de magnésie liquide.

About the author: appareil-musculation